Que dire sur ces « dress lamps » qui parlent d’elles-même.

Design / Marcelle Foschi, Private Circle

Information / Trends Now

Une façon simple, créative et désirable de recycler vos vieux disques vinyles.

Design / Cat Davison -Howkapow

Information / DesignBoom

#3 / Quel est ce lieu ?

Est-ce la crise économique qui a inspiré ce lieu ?

Le Rough Luxe Hotel construit son attrait sur le contraste entre luxe et décrépitude. Les papiers peints arrachés, les peintures mangées, les meubles recyclés (vaguement) repeints, contrastent parfaitement avec les étoffes soyeuses et douces, les lits extrêmement confortables et les baignoires en cuivre scintillantes. Et ce mélange donne à ce lieu un caractère à part.

Les portraits de Gilbert et George qui trônent dans le restaurant nous rappellent le décalage nécessaire à son appréhension et nous aident à nous questionner sur le confort, le luxe et le prix, non ?

Si vous n’êtes pas convaincu, vous pourrez toujours vous défouler sur la machine « Anger Release » du hall, qui est là pour ça.

Le site de l’hôtel / Rough Luxe Hotel

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Localisation / Londres, Angleterre

Design / Rabi Hage, Londres

Information /  Wallpaper

#2 / Quel est ce lieu ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Un pub un peu gore ? Une boutique Harry Potter ? Un bar branché ?

Victor Churchill est une boucherie; le seul concept store de la boucherie au monde. Car Victor Churchill est la « vitrine » de Vic’s Premium Quality Meat, la société australienne qui fournit la viande des meilleurs restaurants australiens, chinois et singapouriens.

La boutique est un concept-store avant tout par son travail de mise en scène de la viande et de la boucherie : des lumières qui jouent sur un fond de pierres importées d’Himalaya, des bouchers qui travaillent derrière une vitre, des quartiers de viandes qui ponctuent le lieu, comme des oeuvres contemporaines. On a du mal à s’imaginer y acheter un steak.

Un lieu qui reflète bien l’importance des codes conceptuels des espaces.

Localisation / Sydney, Australie

Design / Dreamtime Australia Design

Information / The Cool Hunter

Les codes design de certains lieux sont tellement installés que l’on peut maintenant les mélanger très facilement.
Ce que vous voyez ici n’est pas une chambre d’hôtel design, mais une chambre d’hôpital. Codes coloriels contemporains, sensation d’espace et lieu dédié au travail, écran plat, … tous les codes des chambres d’hôtels modernes de milieu de gamme y sont. Sauf pour le lit, bien sûr. Mais pour rendre plus agréable le séjour sur place, pourquoi pas.

Adapter ses codes d’expériences au positionnement du lieu semble plus que jamais un sujet central des lieux de vie.

 

 

Localisation / Liège (Belgique)

Design / TV AAPROG-BOECKX-BURO2 en collaboration avec bureau d’études techniques Ingenium, association temporaire SCES Brugge

Information issue de / Innovation to care

Dans les pays à forte densité de population, la destination initiale des lieux construits est revue régulièrement. Pas de gène à vivre dans un château d’eau, une ancienne prison ou une église. Les lieux peuvent toujours être repensés pour une nouvelle utilisation, mais ils ne peuvent faire table rase de leur histoire. Ils se doivent de l’intégrer et de la respecter. La dernière réalisation du cabinet Zeec à Utrecht (Pays-Bas) est une réussite. Ils appellent ce type de travail « Re-Use of cultural buildings ».

Plus d’information et de photos / Site de vente de la maison

Lieu / Utrecht – Pays-Bas

Design / Cabinet d’architecte Zeec

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Information / Toxel.com

L’invention d’un nouveau rapport à la banque ?

Le concept outlet de la banque BNP Paribas au 2, Place de l’Opéra à Paris, ajoute un espace d’exposition enfants et un café aux services bancaires habituels. Meublé en Christophe Delcourt, India Mahdavi, Pierre Paulin, Philippe Starck et Karim Rashid, de quoi hésiter entre reconsidérer les banques et se demander si on ne les paye pas trop !

Localisation / BNP Paribas – Paris

Design / l’architecte parisien Fabrice Ausset de l’agence de design et d’architecture Zoevox

Information issue de / TrendsNow

Après les restaurants et les hôtels, c’est au tour du monde de la nuit de s’inspirer de l’art et des artistes pour la création de leur expérience de lieu. Le Club Musée est la combinaison d’une boite de nuit et d’une galerie d’art pointue, présentant notamment le travail de jeunes photographes et illustrateurs graphiques, tels Robert Bartholot  (photographe – Berlin),  Paco Peregrín (photographe -Madrid)  et Glenn Hilario (illustrateur – New York).

Lieu : Club Musée – Madrid

Design: le madrilène Parolio du Parolio & Euphoria Lab

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Information issue de : The cool Hunter – 21 mars 2011

Maison acidulée

http://www.wallpaper.com/gallery/architecture/shelter-island

Les Emirats du Golfe Persique ne cessent de se positionner ! Eh oui, je vous parle de positionnement pour des pays; petits en terme de géographie, certes, mais grands en terme de finances. En tous cas, jusqu’à ce que le pétrole vienne à manquer … Et c’est ce futur, ou ce risque d’absence de futur, qui a tout déclenché. A croire qu’ils n’avaient pas envie de se retrouver seuls dans un désert …

Dubaï, premier à avoir appliqué les stratégies marketing à son émirat, a clairement choisi l’entertainment démesuré comme fond de marque : gratte-ciels géants, piste de ski en plein désert, les plus grands shopping centers de la planète  …

Abu Dhabi, à sa suite, a choisi le client culture comme cible de son Emirat : L’installation du Louvre a marqué le lancement de cet axe stratégique et quitte à confronter la religion musulmane à l’art contemporain, cet axe très novateur, risque d’être complexe à mener à bien. Mais le client culture a d’autres cordes à son arc et l’art de vivre (Abu Dhabi est le seul Emirat à planter des milliers d’arbres) deviens le second pied stratégique du pays.

Le Qatar a frappé fort en choisissant le sport. Coup sur coup, l’attribution de la Coupe du Monde de football et celle de handball soutiennent clairement ce positionnement. Et l’attribution probable des Mondiaux d’athlétisme devrait venir renforcer l’image de l’Emirat.

Que reste-t’il au prochain émirat ? Parmi les passions humaines,  je vote pour l’humour. Un Emirat positionné sur l’humour offre bien des angles intéressants. Mais bon, peut-être le prochain choisira-t’il l’amour à l’eau de rose … Avec les audiences des télé novelas, le choix serait sans doute très rentable.